Dernière modification : 3-05-2016

Des mots pour le dire

Bienvenue.

 

Certains résidents du Québec se souviendront peut-être qu'une émission de télévision a déjà porté ce nom. Mais le sujet ici sera bien différent. En fait, que l'on parle de cuisine, de sexualité ou d'informatique, connaitre les bons mots pour chaque chose s'avère important, si l'on souhaite se comprendre. Ma mère, lorsque je vivais chez mes parents, se trompait souvent de mots, je crois, et elle me disait « C'est pas grâve, moi je me comprends. »

L'ordinateur et ses périphériques

Alors, sans plus attendre, voici une image représentant les différents éléments dont se compose un ordinateur de bureau :

 

C'est facile ? Lorsqu'il s'agit d'objets physiques, c'est effectivement plus simple de leur attribuer un nom et de s'en souvenir. Alors, dans l'ordre nous avons :

 

  1. L'écran. Si je remonte au début des années 2000, il nous arrivait encore souvent d'utiliser le mot « moniteur » pour désigner l'écran d'un ordinateur. Mais lorsqu'ils se sont aplatis, ce nom est passé de mode.
  2. Le clavier. La disposition des touches est fort semblable à ce qu'on connaissait déjà sur les machines à écrire, mais à cela s'ajoute plusieurs touches propre au aux ordinateurs telles que la fameuse touche Imprime Écran.
  3. La souris. Elle ne possédait qu'un seul bouton à ses débuts, mais plus ça va, plus les souris destinées aux ordinateurs Windows voient leur nombre de touches augmenter. La souris que j'utilise actuelle possède 13 boutons programmables. Mais on peut se contenter d'une souris à trois boutons.
  4. L'ordinateur en soit. Sans cette grosse boite, les trois objets précédents ne servent à rien.
  5. Sur cette image que j'ai trouvée (ici), l'ordinateur est équipé de deux lecteurs ou graveurs de disques optiques. Normalement nous avons besoin que d'un seul lecteur ou graveur. Cet ordinateur semble équipé pour effectuer de la copie...
  6. Quelque part sur le boitier de l'ordinateur il y aura un voyant lumineux nous disant s'il est en fonction ou éteint, un bouton pour le mettre en marche et un tout petit bouton pour forcer sauvagement l'appareil à redémarrer en cas de gros problème.
  7. On trouvera aussi peut-être sur le devant ou le dessus du boitier des prises USB et d'autres types de connecteurs. Mais la plupart des connecteurs d'un ordinateur de bureau se trouveront à l'arrière.

 

Voyons maintenant un ordinateur portable.

 

 

  1. L'écran. Certains modèles récents possède des capacités tactiles.
  2. Le clavier. La disposition et la forme des touches varies d'un modèle à l'autre. Sur les modèles plus compactes, il n'y a même pas de pavé numérique ce qui empêche ou nuit à l'utilisation de logiciels ou de jeux vidéos qui en font usage.
  3. Le pavé tactile vient remplacer la souris sur les ordinateurs portatifs. Sur les modèles récents, on peut utiliser plusieurs doigts à la fois pour simuler les différents boutons d'une souris.
  4. Quelques connecteurs. Dans l'ordre on a deux connecteurs audio, deux prises USB, un autre type de connecteur que je ne reconnais pas et un connecteur pour un écran suplémentaire. D'autres connecteurs peuvent être présents de l'autre côté de l'appareil. Il est aussi possible de retrouver un lecteur optique et un lecteur de cartes mémoires.
  5. Un tout petit cercle à peine visible est souvent présent au dessus de l'écran. Il s'agit d'une caméra (webcam).
  6. Le bouton de démarrage.
  7. Des fentes d'aération. Il est très important de ne jamais obstruer ces fentes.

Le système et son interface

Voyons maintenant une image représentant les principaux éléments d'interface qui s'affichent à l'écran d'un ordinateur Windows (ici sa toute dernière mouture, la version 10) :

 

 

  1. Les icônes du bureau. Ici il y en a seulement trois, mais il peut y en avoir beaucoup plus. À noter que sous Windows 10 l'icône représentant l'ordinateur ne se nomme plus « Poste de travail » mais « Ce PC ». Je suppose que nous devons ce changement à nos cousins de France...
  2. Le bureau. Toute la zone où l'on peut voir le fond d'écran et où s'affichent les icônes est ce qu'on appelle le bureau. Les fenêtres des logiciels vont aussi s'afficher dans cet espace en superpositions, les unes sur les autres.
  3. Le menu Démarrer. Ou plutôt, le nouveau menu de Windows 10. Les gens n'ayant pas connu la version 8 de Windows ne comprendront peut-être pas ce que sont ces tuiles colorées qui s'affichent à droite du menu. Ces tuiles proviennent de l'interface Metro qui était utilisée sur les premières tablettes Surface créées par Microsoft. Mais restons-en là pour le moment.
  4. La barre des tâches. Depuis Windows Vista, cette barre est par défaut de couleur noire. Les gens préférant retrouver une barre bleue comme c'était le cas sous Windows XP peuvent changer la couleur principale du thème de Windows 10, mais cela affecte toutes les fenêtres du système, pas seulement cette barre.

 

La barre des tâches comme son nom l'indique est l'endroit où s'affichent les tâches en cours ou autrement dit, les programmes, les logiciels, les applications, les dossiers et les fichiers actuellement ouverts. Mais voyons cela plus en détails :

 

 

  1. Le bouton Démarrer auquel Windows XP nous avait habitué a subitement disparu dans la version suivante du système d'exploitation de Microsoft. Il fut premièrement remplacé par un bouton en forme de boule arborant le logo coloré du système Windows. Et maintenant, même ce logo a été changé. On a droit à un simple rectangle blanc divisé en quatre, comme une fenêtre. Voilà au moins quelque chose qui ne change pas. Windows = fenêtres.
  2. Par défaut, juste à droite de ce bouton se trouve une zone de recherche. On peut y taper là directement ce que l'on a envie de trouver. Le système nous propose alors non seulement des résultats de recherche au sein même de l'ordinateur, mais aussi des résultats obtenus sur l'Internet. Cette zone de recherche occupe beaucoup d'espace, mais il est possible de la remplacer par un bouton en forme de loupe...
  3. Ensuite viennent les icônes épinglées. Ceci est un niveau système introduit dans Windows 7. Il est possible d'épingler de la sorte n'importe quel logiciel ou application afin de pouvoir y accéder plus rapidement. De plus, un clic droit sur l'une de ces icônes fait apparaitre un menu offrant divers raccourcis utiles, tels que par exemple, l'ouverture de fichiers récemments ouvert avec l'application en question ou l'ouverture d'une nouvelle fenêtre. Sur cette image nous avons dans l'ordre l'icône du basculement des tâches, l'icône de Microsoft Edge (le nouveau navigateur de Microsoft disponible seulement pour Windows 10), l'icône de l'explorateur de fichiers et finalement l'icône du magasin d'applications.
  4. Puis, comme nous en avons l'habitude avec Windows, vient une zone où apparaissent les logiciels et applications ouvertes sous la forme d'un rectangle comportant l'icône du logiciel et son nom. Mais sur cette image, la zone est vide. De plus, je l'ai volontairement raccourcie, l'image originale était trop large pour cette page.
  5. En cinquième position, la zone de notification. Elle comporte tout un tas de petites icônes donnant des informations au sujet des périphériques. Le nombre d'icônes que le système affiche est par défaut limité et les icônes en surplus seront accèssibles par un simple clic sur la première, celle qui ressemble à une flèche pointant vers le haut. Sur cette image, on peut voir dans l'ordre une icône disant qu'une clé usb est connecté, une icône montrant le niveau de charge de la batterie, l'icône du réseau sans fil (wifi), l'icône du son, une icône carrée donnant accès au volet des notifications système et pour terminer, puisque j'ai pris cette image sur une tablette, on a une icône de clavier qui affiche le clavier virtuel.
  6. Tout au bout à droite, comme il est de coutume avec Windows, nous avons l'heure et la date. Un clic dans cette zone affiche un petit calendrier.
  7. Une toute petite zone large de quelques pixels (qui n'est pas visible sur mon image) se trouve aussi à la toute fin de cette barre. Si l'on place le curseur de la souris dans cette zone, toutes les fenêtres affichées à l'écran deviennent transparentes. Un clic minimisera ces fenêtres.

 

 

 

© Tulip Vorlax